Histoire

Préface de cesare Fiorio

Parler de la Lancia Stratos restera toujours un plaisir pour moi.

J’ai consacré une grande partie de ma vie à cette voiture. J’ai mené de nombreuses et difficiles négociations pour porter à bout de bras ce projet parsemé d’obstacles. J’ai obtenu de la part d’Enzo Ferrari son accord pour nous fournir des moteurs qui sortaient pour la première fois de Maranello et, pour finir, connu l’émotion de voir prendre forme ce que l’on avait désiré et conçu avant de remporter ces incroyables succès mondiaux à répétition.

Je garde un souvenir intact et inoubliable de cette époque tant cette voiture extraordinaire, m’a donné d’émotions, d’angoisses, de souffrances et de joie ! Toutes les personnes qui se sont battues à mes côtés pour rendre ce projet possible ont vécu la même chose.

La Stratos est rentrée par la grande porte dans histoire de l’automobile. Elle restera dans les mémoires parce qu’elle est la synthèse de ce qu’il est possible de faire avec ténacité, ingéniosité et courage. Sa conception moderne et avant-gardiste lui permis d’affronter avec succès les compétitions automobiles tout en respectant l’esprit et le règlement en vigueur à l’époque.

S'en suivirent de nombreuses tentatives d’imitation, sans qu’aucune n’ait pu marquer son époque. A cette période avec la Stratos je jouais tout, je savais que si j’avais échoué, j’aurais été littéralement éliminé par ses opposants, fort heureusement tout s’est bien fini, même si, quelques années plus tard j’ai été contraint de la retirer de la compétition alors qu’elle aurait dominé encore plusieurs saisons !

Gianni TONTI

C’est avec beaucoup de plaisir que j’écris ces quelques lignes pour vous parler d’une des voitures les plus prestigieuses du département course Lancia, dont j’ai été le directeur technique de 1967 à 1984.

Beaucoup de choses ont été écrites sur la création et sur les victoires de la Stratos. Il n’y a pas de doutes sur les victoires mais parfois des inexactitudes sur sa genèse. Je veux indiquer ici les dates fondamentales de son histoire et les noms des personnes qui ont contribué à sa réalisation.

  • 1970

    Début novembre 1970 au Salon de Turin, le carrossier Bertone présente la Stratos (d’abord appelé Zéro) avec le moteur de la Lancia Fulvia, monté en position centrale arrière.

  • 1971

    Novembre 1971, Salon de Turin, sur le stand de Bertone est présenté la Stratos HF, née en collaboration avec le département course Lancia. Elle est présentée avec le moteur central de la Ferrari Dino, mais le communiqué de presse dit que la version définitive aura un autre moteur.

  • 1972

    Le 2 février 1972 Enzo Ferrari appelle Pierugo Gobbato pour le féliciter pour la victoire de la Fulvia au Rallye de Monte-Carlo et pour lui dire qu’il est disposé à donner 500 moteurs de la 246 Dino pour la Stratos.

  • Début mars 1972, on rencontre des difficultés du côté de la production chez Ferrari pour la fourniture des moteurs Dino.

  • Fin mai 1972, Ferrari donne dix moteurs au département course Lancia pour valider le montage sur les prototypes de la Stratos.

  • Fin août 1972, le département course Lancia annonce 240 CV pour le premier moteur Stratos.

  • Début novembre 1972, première participation prématurée au Tour de Corse, alors que nous n’avons pas encore la certitude que Ferrari nous fournira les 500 moteurs pour la production.

  • Le 14 décembre 1972, Fiat abandonne enfin son opposition et Ferrari est disposé à fournir les 500 moteurs.

  • 1973

    Le 8 avril 1973 la Stratos prototype gagne sa première victoire au Rallye Firestone, le 15 mai elle est seconde absolue à la Targa Florio et le 23 septembre elle gagne le Tour de France, première victoire majeure.

    En 1973 le département course Lancia construit le moteur Stratos avec 4 soupapes par cylindre et également le moteur Stratos turbo compressé.

  • 1974

    Le 1er octobre 1974 la Stratos obtient l’homologation FIA en Groupe 4.

Ils ont contribué à la réalisation de la Stratos

Nucci Bertone

Directeur de la société il a eu l'idée initiale et, après s'est fortement impliqué pour parvenir à sa production définitive.

Marcello Gandini

Créateur de génie a conçu la carrosserie et toutes ses évolutions.

Pierrugo Gobbato

Directeur général de Lancia il s’est imposé au sommet de Fiat avec l’aide d’Enzo Ferrari et de Gianni Agnelli, afin d’obtenir le moteur Dino Ferrari.

Cesare Fiorio

Directeur sportif du département course Lancia, il a été l’âme politique, c’est lui qui a cru à fond à la Stratos et qui a convaincu Gobbato de la réaliser.

Giovanni Tonti

Directeur technique du département course, il a dans la phase de conception, coordonné le travail entre Lancia et Bertone, puis a fait le développement du prototype et supervisé tout le développement moteur. Il a ensuite dirigé le département course pour le développement technique et la préparation des voitures de course officielles.

Sergio Camuffo

Directeur technique de Lancia, qui a coordonné les différents responsables de la production de la Stratos qui ont été : Francesco De Virgilio, Francesco Faleo et Nicola Materazzi.

Claudio Maglioli

Pilote essayeur il a effectué tous les essais initiaux pour la mise au point de la Stratos et ensuite les essais de toutes les voitures de compétition officielles. Il a continué son activité comme préparateur de Chardonnet quand l’équipe officielle a abandonné la compétition.

Gianpaolo Dallara

Constructeur de voiture pour la compétition de 1972 à 1973, a collaboré avec Tonti pour la mise au point sur la route.

Mike Parkes

Il a été ex pilote Ferrari, à partir de 1974 jusqu’à la moitié de 1977 a été le Responsable Technique pendant les compétitions.

Nicola Materazzi

Chef de projet de la direction technique Lancia, il a été détaché au département course de 1973 à 1977 pour diriger le Bureau technique.

Sandro Munari

Pilote, a été un des promoteurs du projet Stratos, il est le pilote qui a associé le plus son nom avec celui de la Stratos et qui a eu le plus grand nombre de succès.